Connaissez-vous le HELOC?

En voilà encore un nom « barbare » que je découvre en vivant aux Etats-Unis, le HELOC ou Home Equity Line of Credit. Ça devient tout de suite plus clair .

Un nouveau concept que nous n’avons pas en France et qui a causé un peu, voir beaucoup la faillite de millions d’américains lors de la crise de 2007  mais qui, quand on sait l’utiliser, est quand même vachement pratique .

Un HELOC fonctionne un peu comme une carte de crédit. Vous pouvez retirer de l’argent dans la limite du crédit qui vous est accordé mais dans une limite de temps. Pendant cette période de temps vous pouvez retirer les montants que vous voulez . Au fur et à mesure que vous remboursez le principal , votre ligne de crédit se reconstitue et vous pouvez l’utiliser à nouveau.  

Le montant maximum que vous pouvez emprunter est calculé en fonction de la valeur estimée de votre bien immobilier et de votre « credit history« .

Comment ça marche?

Comme évidemment il s’agit d’une Home equity line, si on n’est pas propriétaire ça ne marche pas.

Ensuite la banque évalue votre bien et regarde si vous avez un prêt (« mortgage ») à rembourser sur le bien. Puis elle regarde votre « credit history » qui est super important ici c’est à dire votre capacité à rembourser. J’ai déjà parlé du « credit history » dans mon article sur les cartes de crédit.

En fonction de tout cela elle vous accorde une ligne de crédit pour une durée qui est souvent de 30 ans avec un taux d’intérêt variable qui est bien inférieur au taux d’intérêts d’une carte de crédit: environ 20% pour une carte de crédit et autour de 3% pour le HELOC, dépendamment des années évidemment.

Même si vous avez une ligne de crédit sur 30 ans, vous avez en général seulement 10 ans pour l’utiliser et il vous reste donc 20 ans pour la rembourser au complet.

Et la banque possède donc une hypothèque sur votre maison pour garantir vos remboursements . Si vous avez déjà un prêt sur votre maison cela vous fait donc deux hypothèques, c’est moins cool.

Vous êtes approuvés pour une ligne totale de crédit, mais votre paiement mensuel sera basé seulement sur le montant que vous avez retiré.

Par exemple vous pouvez avoir une ligne de crédit de 200 000$ et n’utiliser que 100 000$ . Vous aurez donc seulement 100 000$ à rembourser.

Vous pouvez utiliser des chèques ou une carte de crédit liée avec votre HELOC pour payer pour ce que vous avez besoin quand vous en avez besoin.

L’intérêt payé sur un HELOC est souvent déductible des impôts.

Comme une carte de crédit, chaque mois il faut rembourser un montant minimum mais vous pouvez rembourser plus.

Ce principe de HELOC est bien pratique pour des gros investissements tels que des gros travaux de rénovation ou pour financer des études par exemple.

L’inconvénient du HELOC reste toutefois le risque d’effondrement des prix de l’immobilier comme  ce qui est arrivé en 2007 au moment de la récession . Non seulement les gens perdaient leur emploi et ne pouvaient plus rembourser leurs prêts mais le prix des maisons s’est effondré et les banques ne pouvaient pas se payer sur le prix de vente des maisons. Bref la grosse Shnout!!

Toutefois ce concept est quand même plus flexible qu’un prêt à la consommation. Et puis quand on connaît le prix des universités on est bien content de pouvoir avoir cette option.

—–

Connaissiez-vous le HELOC? Est-ce que vous utiliseriez cette ligne de crédit si vous pouviez?

 

 

2 commentaires

  1. Ici on n’a même pas de carte de paiement ! Au Japon tout se paye en liquide. Les gens ont donc une carte de retrait. Certains ont une carte de crédit, qui est difficile d’avoir. Bref et comme le système est basé sur le mariage, quand tu es en couple c’est une carte pour la famille. Eh oui la tradition veut que le mari aille travailler, que la dame reste à la maison et que monsieur donne tout son salaire à sa femme qui gère les fonds du foyer….voilà voilà

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!